Confondu avec un vrai journaliste, le directeur de La Messagère se retrouve en Ukraine

À force de faire parler de lui, notre directeur de la rédaction a été pris pour un vrai journaliste et envoyé en zone de guerre. 

Initialement, on pensait juste faire des blagues pour dénoncer les absurdités chablaisiennes en rigolant. Et puis les choses ont dérapé.

Au bout d’un an, les vrais médias ont commencé à s’intéresser à nous, la Bibliothèque Nationale de France a délivré un numéro ISSN à notre site et notre rédaction s’est fait connaître à la Commission nationale des publications de presse.

https://youtu.be/KvwYVVwDFZk

Sur le terrain

Sans rien comprendre, notre directeur de la rédaction, vénéré président, s’est brutalement retrouvé propulsé en plein conflit international, à Dnipro en Urkraine.

Entouré des Nations Unies, notre boss a ainsi pu expérimenter le travail de terrain. « Ça change des conneries qu’on invente le cul derrière nos écrans », nous a-t-il confié.

Cette expérience ne lui a en revanche inspiré aucune blague. Ce qui fait que cette promotion surprise ne nous sera d’aucune utilité pour abreuver de contenu nos lecteurs.

Dommage, on était proche d’obtenir des cartes de presse. Quitte à se faire insulter quotidiennement, ça aurait été cool d’aller à Disneyland gratos.

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.