Evian mobilise son budget mobilité sur une piste cyclable

La ville d’Evian s’est engagée dans un vaste plan de mobilité douce mais vient déjà d’épuiser son budget triennal. Reportage

« Tous les bobo gauchiasses qui brassent de l’air vont enfin arrêter de râler. » C’est dans ces mots que Jean-Pierre Amadio, adjoint en charge de l’Aménagement du Territoire, du Cadre de Vie, de l’Urbanisme, de la Transition énergétique et de la Mobilité a débuté le point-presse inaugural de la nouvelle infrastructure de déplacement doux monomodal dédié aux deux roues à énergie péditractée.

Le chantier, qui avait débuté le 21 janvier vers 9h pour se terminer le même jour vers 16h12, a mobilisé l’intégralité des budgets de la tranche triennale 2020-2023 alloués au portefeuille de l’élu.

De quoi tomber dans le panneau

La Colas, leader de la construction de routes qui a raflé le marché, a apporté quelques détails sur la technicité du projet. « Le plus compliqué à été l’installation des panneaux, c’est vraiment ce qui a pris le plus de temps », explique le directeur de l’antenne chablaisienne de la filiale de Bouygues.

La nouvelle piste cyclable qui a mobilisé tous les crédits (merci à notre lecteur Guillaume)

L’installation a de quoi rendre jaloux l’agglo de Thonon et notamment Cyril Demolis, vice-président en charge de la mobilité et des infrastructures de transports. L’élu qui, rappelons-le, avait hésité à rendre son écharpe n’a pas manqué de remarquer que pour un plan vélo, il faut commencer par concevoir un maximum de pistes cyclables. « Une vraie tannée, reconnaissons-le, chez nous la plupart des communes n’en ont pas », grince-t-il.

Mais la présidente du Pays d’Evian Josiane Lei s’est fendue d’une réponse à ces accusations : « Quand on dirige un territoire avec une topographie similaire a San Francisco, on n’a pas besoin de multiplier les pistes cyclables puisque personne n’a les cuisses assez solides pour y faire du vélo ». Pas faux.

LIRE AUSSI : Pourquoi Thonon n’est pas fait pour le vélo, d’après Le Messager

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.