Exclusif : en Haute-Savoie, seulement une chaussure sur deux serait vraiment de droite

Alors que la Haute-Savoie fait de plus en plus la part belle à la droite de la droite, une récente étude nuance les derniers résultats des urnes. 

Le conseiller départemental chablaisien Richard Baud, réélu en 2021 avec son binôme Patricia Mahut, en avait même fait un argument de campagne. « Tous les élus du conseil départemental sont à droite, il serait stupide de s’isoler en choisissant une politique différente, inutile et issue des communistes », martelait-il sur le terrain, à l’époque où une union de gauche talonnait le second tour dans différents cantons.

Encore un peu plus à droite

Le résultat des dernières élections européennes semble lui donner raison : d’après nos confrères du Monde, à part une petite quinzaine de communes, toute la Haute-Savoie a placé l’extrême-droite en tête des suffrages, à l’image du pays. L’alliance entre LR et RN ne fera que rendre plus flou encore les différents degrés de sensibilité entre aimer l’argent, surveiller les délinquants, taper sur les pauvres, fermer les services publics ou vouloir foutre dehors les étrangers.

Mais le climat politique devient encore plus compliqué quand on s’aperçoit qu’à gauche, une large union va mélanger l’envie de sauver les pandas, reconnaître ou pas l’existence d’un pays où on n’est jamais allé, taxer les riches pour aider les fainéants, abolir la propriété ou pendre les patrons en place publique.

C’est fort de ce constat, et pour déterminer l’impact réel du vote sanction dans l’opinion, que notre rédaction a décidé de réaliser un sondage dans la réalité de la vraie vie des hauts-savoyards. Les résultats font tourner la tête.

Une parité quasi parfaite au quotidien

Pour plonger dans les vraies préoccupations des habitants de la Haute-Savoie, notre équipe s’est donc focalisée sur un objet du quotidien, sur lequel chacun et chacune s’interroge chaque jour, matin et soir : la chaussure.

À la question « préférez-vous les chaussures bleues ou les chaussures rouges », les 6 personnes interrogées se sont dites indécises. Même indécision à la question « la chaussure la plus confortable est-elle la droite ou la gauche ».

Mais la vraie surprise provient des réponses à la question « avez-vous chez vous plus de chaussures de droite que de chaussures de gauche » : l’ensemble des personnes interrogées affirment ne pas posséder plus de chaussures de droite. Seule une personne maladroite a reconnu avoir une paire dépareillées en raison de ses deux pieds gauches mais un punk à chien en situation de handicap contrebalance cette statistique en se souvenant avoir malencontreusement perdu une chaussure gauche lors d’une randonnée en kayak sur le lac d’Annecy.

Un tel résultat a de quoi rassurer la classe dirigeante quant aux élections législatives anticipées qui approchent et dont le résultat pourrait bouleverser à jamais le pays. En Haute-Savoie, au moins, l’équilibre n’est pas rompu.

Serge Groleowl

La Messagère Libérée est un journal associatif qui est gratuit mais qui a de nombreux frais pour exister. On a donc besoin du soutien de nos lecteurs pour continuer à vous proposer du contenu de qualité : partagez nos articles, parlez de nous et contribuez à notre action par un don, ponctuel ou régulier !

Même 1€ ça nous aidera grandement. Merci !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.