Jean-Christophe Thanos reçoit la légion du doigt d’honneur

On savait son cerveau atrophié, mais il a su s’entourer. Rencontre avec le futur conseiller autoroutier du Département

Après avoir lorgné sur un siège aux Nations Unies pour y garer son gros Mercos Classe G, Jean-Christophe Thanos se lance quand même à l’assaut du Département avec un programme qui tient en 9 lettres : autoroute.

« J’en ai plein le cul d’écraser des chatons et de renverser des mamies en traversant Langin, je veux pouvoir faire du 140 km/h peinard sans avoir à nettoyer mes jantes en rentrant, bordel », explique-t-il en guise d’argumentaire politique solide.

Un sous-prefet comme suppléant

Mais, pas fou, l’homme sait qu’il n’a plus de crédibilité auprès des électeurs et qu’il n’a pas la lumière à tous les étages, donc il a décidé de former une équipe brillante en s’adjoignant l’ancien sous-prefet et une ex-adjointe au maire de Thonon. Du génie.

« Ça va me permettre de faire au moins 2%, ce serait un peu plus que les dernières fois où je me suis présenté », souligne-t-il.

Des médailles du mérite

Mais cette fois, il a un autre argument : de belles décorations. En effet, Jean-Christophe Thanos a reçu une jolie médaille d’honneur du Sénat et une autre de l’Assemblée Nationale pour récompenser son ardeur à insulter tout le temps tout le monde. « C’est incroyable ce talent qu’il a pour chier dans les bottes depuis une éternité sans jamais s’être pris un coup de 22 dans les rotules, alors il fallait que je marque le coup », remarque le sénateur Cyril Pellevat, qui lui a remis le trophée.

De son côté, la députée Marion Lenne est admirative de sa ténacité : « Depuis 25 ans, il s’agite dans tous les sens pour obtenir son autoroute, c’est dingue l’énergie qu’il a, et pourtant j’en connais des lobbyistes, il y en a plein à l’Assemblée. Des gens moins doués que lui me font tout le temps changer d’avis alors au final je fais jamais rien. »

Même commentaire lâché entre deux portes par Monsieur G, du service du renseignement territorial, les anciens RG (rien à voir avec les albums de Tintin) : « Monsieur Thanos est un délinquant extrêmement habile, particulièrement adroit en courrier anonyme de menace et en saccage de devanture de commerçante écolo mais, dernièrement, il est devenu un excellent troll sur les réseaux. »

Également poursuivi en justice par la Ville d’Evian et sous le coup de multiples plaintes, l’intéressé n’a finalement été condamné au pénal que pour une histoire de happening débile. Et il s’en branle. Réussir à se faire comprendre, avec l’argent des autres, dans une langue aussi riche que le Français en utilisant qu’une petite centaine de mots dont une majorité d’insultes et être récompensé publiquement : c’est ça le talent et une grande lueur d’espoir pour beaucoup de beaufs.

LIRE AUSSI : Moracchini suppléant de Oui au désenclavement, et les médailles du Sénat

Après ses médailles des parlements, le ravi de la crèche sera nommé chevalier de la légion du doigt d’honneur. D’après nos informations, Cyril Pellevat et Marion Lenne auraient de leur côté prévu de remettre leurs prochaines médailles d’honneur à d’autres français animés comme Jean-Christophe Thanos par une passion prenante et pérenne : Émile Louis pour son souci de l’inclusion, Michel Fourniret et sa conduite sans contravention, ou encore Murielle Bolle et son adulation de la natation. Pour continuer à décorer des petits voyous, Abdelrani Mellak est également pressenti.

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

1 Rétrolien / Ping

  1. Régionales : le RN porte plainte contre ses concurrents pour plagiat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.