Inquiétude à la FNE après la découverte d’une espèce très invasive en Auvergne Rhône Alpes

Grosse réunion de crise à la FNE (France Nature Environnement) après la confirmation de ce qui était redouté depuis un moment déjà

C’est confirmé : une nouvelle espèce très invasive a été référencée en AURA. Pire que la Renouée du Japon.

Même si les premiers indices de son apparition remontent à 2015, il aura fallu presque 7 ans de recherche aux scientifiques pour prouver et surtout comprendre le Tabulata Popularis Laurentius de son nom scientifique et plus communément surnommé dans son environnement Le Seigneur des Panneaux.

Un mammifère intrusif et agressif

C’est toujours un moment d’excitation de découvrir une nouvelle espèce, surtout en cette période de changement climatique, mais là je ne sais pas quoi en penser vu l’agressivité de ce mammifère“, nous lâche Eric Feraille, président de la FNE Auvergne Rhône Alpes. “Dans la nature, tout est question d’équilibre, chaque espèce trouve sa place à coté des autres et une chaine alimentaire se met en place naturellement. Ici, pas question de laisser de la place aux autres, il arrive et il marque son territoire, pas comme en chien en urinant contre un arbre ou un chat en répandant ses odeurs mais en faisant apparaître partout un panneau de sa couleur politique, bien planté et bien visible, de sorte qu’il est presque impossible de passer à coté” complète Céline Labracherie, directrice régionale. L’animal aurait suffisamment su s’adapter au territoire et s’immiscer dans son environnement pour prospérer et survivre au-delà de six années.

Nous avons eu la chance de pouvoir questionner Laurent Goutant, scientifique spécialement dépêché par les WWF et qui va prêter main forte aux chercheurs Français ces prochains mois afin de percer les derniers mystères qui entourent encore le Seigneur des Panneaux.

Entretien avec un expert

LML : Que pouvez-vous nous dire sur cette nouvelle espèce ?

Laurent Goutant : Ce que nous savons à coup sûr c’est qu’il est principalement carnivore et qu’il mange du gauchiste tous les jours, c’est une des raisons pour laquelle il n’en reste presque plus dans la région. D’ailleurs, pour éviter l’extinction totale nous avons recommandé de mettre sous protection Jean-Baptiste Baud qui a tendance à le croiser régulièrement, surtout depuis qu’il fait Koh Lanta. Mais il lui arrive aussi de temps en temps de se rabattre sur quelques chose de plus “healthy” comme un écolo avec une grosse carence en protéine mais c’est plus pour s’amuser ou pour faire planer un climat de terreur avec du chantage à la subvention par exemple, un peu comme les orques avec les phoques. Je pense que cela fait parti de son équilibre et lui permet de chasser toutes types de proie.

LML : Connaissez vous ses origines ?

LG : Pas tout à fait, mais les premiers éléments nous laissent à penser que c’est un descendant d’une ancienne espèce qui a pas mal muté depuis des siècles et que nous connaissons sous le nom de droite républicaine. Nous la pensions complètement éteinte en raison d’une incapacité à s’adapter aux changements et de se battre entre eux pour être sous la lumière. Le Seigneur des Panneaux partage une bonne partie de son patrimoine génétique avec cette ancienne espèce mais il aurait en plus quelques liens avec une autre branche de droite, le populisme, mais nous continuons à creuser. Quoi qu’il en soit, il est indéniablement le roi de la com pour garder sa couronne.

LML : Pensez-vous qu’il peut se propager encore plus ?

LG : C’est probable. Son mode de reproduction n’est pas non plus totalement clair mais il est clairement là pour être un prédateur ALPHA et répandre sa doctrine basée sur le clientélisme. Le moindre Maire qui s’approche de lui pour lui demander quelque chose, se retrouve avec un panneau et fini totalement soumis. Une fois qu’il n’aura plus rien à se mettre dans la poche ici, il est très très probable qu’il migre pour aller assouvir son besoin de conquête. Nos simulations montrent qu’il lorgnerait du côté de Paris pour redevenir le patriarche d’un clan jadis prospère mais ça ne reste qu’une hypothèse.


LIRE AUSSI : Plantes invasives dans le Chablais : est-il trop tard ? Par nos confrères du Messager


LML : Pourquoi des panneaux ?

LG : Parce qu’il n’a pas de plume, ça fait trop fragile et c’est un truc de Paon. Il a besoin de quelque chose de plus costaud, plus viril et limite phallique. Du coup le panneau c’est parfait, c’est bien visible et ça fait “bonhomme”.

LML : Connaissez-vous son point faible ?

LG : Pas pour le moment mais nous continuons à travailler sur le sujet. Je pense que croiser un pauvre ou un smicard peut le rendre agressif mais pas l’affaiblir. Une autre hypothèse serait le manque d’argent. Un peu comme les dragons dans le seigneur des anneaux qui convoitent l’or plus que tout, il est fort possible qu’il en soit de même avec le Seigneur des panneaux et l’argent. Il n’est pas sur qu’il soit aussi viril avec un budget du niveau du Cantal. Pour ça, il faudrait pouvoir le capturer et le libérer du coté d’Aurillac mais bon, ils ont déjà assez de problèmes comme ça pour ne pas en plus libérer un espèce de Kraken à barbe poivre et sel.

LML : Un dernier mot ?

LG : Bonne chance.


LIRE AUSSI : “Trop de panneaux ?” par nos confrères de La Montagne

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.