« Coin-coin, coin », d’après le candidat animaliste

Coup dur pour la candidate animaliste, qui est revenue sur les raisons de sa défaite aux Législatives 

Arrivée en dixième position sur 12 candidats, la candidature du parti animaliste n’a pas du tout convaincu les électeurs chablaisiens, qui n’ont été que 1,52% à lui confier leur voix.

« Coin, coin-coin-coin », analyse la candidate, philosophe, assise à un coin de table en ce lundi matin de juin, par un froid de canard. C’était en effet la première fois que le parti était présent dans le Chablais (et dans chacune des circonscriptions de Haute-Savoie).

« Coin, coin »

C’est un résultat en demi-teinte, d’après nos confrères du Monde. « Coin-coin, coin, coin », s’exclame pourtant la frontalière, également correspondante départementale du mouvement. Et d’ajouter : « Coin, coin coin coin coin ». Preuve qu’elle n’a pas peur de voler dans les plumes.

De quoi trancher radicalement avec les idées de son ancien colistier Franck Dalibard, qui fait office de canard boiteux. « Coin coin coin, coin coin-coin », insiste-t-elle, un peu trop impliquée dans ses arguments de campagne. Mais pas de quoi casser trois pattes à un canard.

Car Audrey n’hésite pas à canarder les autres candidats. « Coin coin coin coin, coin coin coin coin, coin-coin coin, coin coin », nous confie-t-elle, trempée comme un canard de colère.

« Coin coin coin-coin, coin », conclut-elle. Dont acte.

Laurent Baffie, lui aussi candidat animaliste, dévoilant l’affiche officielle pour toutes les candidatures

Réactions en chaîne

Nous avons contacté différents membres du parti qui ont tenus à s’exprimer :

Michel Hérisson a déclaré : « Ce résultat écrasé au sol, c’est sûr, ca pique » ;

Nicole Abeille nous a confié : « Ce n’est pas comme ça qu’on va faire le Buzzzz. On est carrément en dehors de l’arène » ;

Mathieu Baleine a dit : « 1,52%, c’est assez selon vous ? (c’est assez/cétacé, vous l’avez ouais ? ) Des jours comme ça, je vous le dit, moi je me cache à l’eau » ;

Marise Araignée s’est plainte : « Bon, ce n’est pas encore cette année que nous serons appelés à régner » ;

Hervé Éléphant s’est étonné : « Seulement 1,52 % ? Quelqu’un s’est trompé non ? Ah ça, on s’en souviendra »

Lucie Anguille reste incrédule : « Un résultat si petit, il y a moi sous roche. C’est un sujet glissant c’est sûr mais ca devrait quand même électriser les foules plus que ça » ;

Jean Chauve-Souris n’en revient pas : « Mais on marche sur la tête là ! Ce résultat me laisse sans dessus dessous » ;

Mathilde Fourmis conseille : « Après cet échec, mieux vaut faire des reserves pour l’hiver » ;

Steeven Cigale nous a chanté un truc ;

Serge Capucin-à-face-blanche-du-Panama n’en reste pas là : « 1% et des bananes, c’est vraiment à se mettre le doigt au cul pour le sentir et tomber en arrière. Ah ça, à force de faire des singeries, on est bien avancé maintenant. Je préfère retourner me toucher la teub avec une grenouille » ;

Dylan Ours, aussi connu pour le sobriquet de Melursus ursinus, n’est pas convaincu : « 1,52 % ? C’est bien trop peu pour être heureux. Par contre pardon je crois que j’ai bouffé Mathilde et Steeven » ;

– Armande Poisson croit à une blague : « On est le 1er avril ou quoi ? Je ne suis pas née de la dernière pluie hein » ;


Espérons que l’équipe arrive à reprendre du poil de la bête.


Désolé hein.

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.