8 Mont-Blanc refuse de diffuser des spots de la Fédération des Chasseurs : le PDG retrouvé enfermé dans un chenil

Comme France Télévisions qui a privé les chasseurs de communication, la chaîne locale 8 Mont-Blanc a refusé de diffuser une campagne de publicité de la Fédération départementale de chasse malgré un partenariat avec le Département de Haute-Savoie. La situation a mal tourné. 

Un avis de recherche a été lancé par la Police Nationale pour retrouver Pierre Boucaud, PDG de la chaîne de télévision locale 8 Mont-Blanc. Depuis 48h, il ne s’était pas présenté à la station et celui-ci restait injoignable. Les autorités ont rapidement craint des représailles de la part des chasseurs, qui ont été refusés d’antenne.

Des spots publicitaires censurés 

Tout a commencé quand le Président de la chaîne de télévision locale a imité le service public en refusant de diffuser la nouvelle campagne publicitaire des chasseurs visant à donner “une autre image”, qui montre une nature protégée et pas un seul fusil.

Un véritable scandale“, dénoncé par Willy Schraen, le président de la Fédération Nationale de Chasse, qui a fait monter au créneau les membres de la Fédération des chasseurs de Haute-Savoie. Ceux-ci se seraient présentés devant les studios de 8 Mont-Blanc en demandant à parler au directeur. “Notre boss est sorti pour discuter avec eux, ils lui ont mis une cagoule et l’ont jeté dans un van, je sais pas si c’est leur manière de dire bonjour mais moi j’ai rien vu de suspect“, relate Micheline, la standardiste. “Ils avaient tous des fusils mais ça ne m’a pas choqué puisque ce sont des amoureux de la préservation de la nature, ça doit être de gentilles personnes”, poursuit l’employée. 

Le directeur retrouvé enfermé dans un chenil

D’après nos informations, l’enquête de Police a pris un tournant avec le témoignage du Renard du Bois de Quat’sous, dont la famille a été exterminée par les ravisseurs peu avant le rapt et qui a permis aux forces de l’ordre de remonter jusqu’à un chenil utilisé par les chasseurs pour organiser des combats de hérons. C’est là que le directeur aurait été retrouvé pris en otage, alors que les Frères Deparis se tenaient déjà prêts à revenir à l’antenne avec un 57842e épisode de La Place du Village.

Toujours d’après les informations auxquelles La Messagère a pu accéder, Pierre Boucaud serait connu dans le milieu pour pratiquer la pêche no-kill, ce qui exaspère les protecteurs de la nature et le refus de redorer leur image aurait été l’affront de trop. « C’est atroce comme pratique, rendre à son élément une bête qu’on a pris le temps de chasser c’est abominable, les animaux ça se butent jusqu’au bout ‘faut pas faire les choses à moitié », insiste un chasseur proche du dossier.

 

 

La campagne publicitaire est toujours visible sur TF1 et M6, pour promouvoir l’action environnementale des chasseurs, qui se disent premiers écologistes de France.

 

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.