10 sons terrifiants qui sont en fait du Suisse Allemand

scream-879491_1280

2020 fut une année éprouvante, éreintante, parfois même effrayante. En plus de toutes ces simagrées autour d’un virus international, des sons inaudibles se sont fait entendre dans plusieurs cantons helvétiques, mais aussi parfois de notre côté de la frontière, dans le Chablais.

Ces sons qui font froid dans le dos hantent nos contrées depuis des générations et 2020 a eu son lot de drame en rapport avec le phénomène. Des individus perdant le sommeils, des accidents de la route, des micro-AVC et même des pertes d’odorat, ces nuisances sonores ont des effets divers mais tous plus dévastateurs les uns que les autres sur nos populations.

Depuis toujours, la provenance de ces bruits était floue, même si de nombreuses pistes pointaient vers nos voisins Suisses, pourtant si impliqués dans les conflits internationaux. Mais grâce à une équipe d’experts en linguistique et à un stagiaire bilingue, La Messagère Libérée a enfin percé le mystère. Ces sons insupportables étaient en réalité du suisse-allemand.

Pour éviter plus de désagréments, nous avons donc décidé de vous proposer une liste de mots en suisse-allemand, absolument imprononçables et incompréhensibles:

Grüezi = Bonjour
Grüezi mitenand! = bonjour tout le monde !
Grüezi wool! = bien le bonjour !
Uf Wiederluägä = Au revoir
aaluägä = regarder
ränne = courir
Rööschtigraabe = Röstigraben, la barrière de rösti (qui est la frontière culturelle entre la Suisse allemande et la Suisse romande)
Grabe = fossé
Verussä = dehors
chörblä = vomir (dégueuler, familier)
gäled Si? (vouvoiement) gäll? (tutoiement) = N’est-ce pas?
glettä = repasser
Donschtig = jeudi
wüescht = moche
Schnauz = moustache
ää! wie gruusig! = Beurk!
Rüebli = carotte
Gwand = costume
schpinnä = devenir fou
iischlaafe = s’endormir
Biigäwiis = un tas de…
Finkä = pantoufle
Schtäckä = bâton
gumpä = sauter
Huere/hüere = très (le e final est prononcé). Est, littéralement, une dénomination relativement vulgaire pour une prostituée et correspond au français « un putain de », par exemple « une putain de montagne » pour « une très grande montagne ». Peut s’apparenter au « vachement » francophone.
schüttlä = secouer
träkig = sale
graaduus = tout droit (direction)
vüüre = de l’avant,en avant,équivalent de nach vorne
Reebock = chevreuil (masculin)
Reegäiss = chevreuil (femelle)
Lüüti = sonnette
Lüüt = gens
Tropf = goutte
Buech = livre
Schätzli = petit trésor
Chämi = Cheminée
Chlotz = Bûche
Er hät Chlötz = Il a du pognon
Lueg emol! = Regarde-voir !
Säg emol! = Dis donc !
mol aaluegä = voyons voir !

Alors pas d’inquiétude lorsque vous entendrez ces immondices. Ce sont simplement nos voisins Suisse-Allemands qui discutent, le plus souvent trop fort et trop près de votre visage.

Et bien évidemment, “Uf Wiederluägä, hüere !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.