Josiane Lei reçoit la même médaille que Mussolini, Franco, Bachar al-Assad ou Poutine

La maire d’Evian est décorée de la légion d’honneur. Mais cela ne fait pas l’unanimité.

Josiane Lei est désormais au grade de chevalier de la légion d’honneur, au titre du ministère de la transition écologique, notamment pour l’installation de distributeurs de protections hygiéniques. On aurait pu croire qu’une telle nouvelle emporte l’assentiment de tous.

C’est pourtant un tout autre son de cloche qui raisonne dans les couloirs de la mairie Evianaise.

Certains ne veulent pas être mêlés à cette distinction controversée

En effet, Josiane Lei, dans un élan de fausse modestie, déclarait : « Cette médaille revient naturellement à tous mes collaborateurs mais également à tout le personnel municipal ; il s’agit d’un travail d’équipe… même si c’est ma p’tite gueule qu’on a choisi d’honorer, à juste titre ! »

On aurait alors pu croire que cette conclusion ait pu déplaire au reste de ses équipes. Que nenni ! C’est visiblement le début qui ne serait pas passé…

« Nan mais elle se prend pour qui de nous balancer comme ça celle-là ? Si elle assume d’être co-légionnaire de Mussolini, Ben Ali, Franco ou Poutine, c’est son problème… moi à la base je m’occupe juste du registre d’état civil, je n’ai pas demandé à être cité dans cette m…», s’énerve René.

Avant d’être attribuée à Josiane Lei, la célèbre distinction a en effet été décernée à divers dictateurs (Papon, Franco, Mussolini, Ceausescu), ou des personnalités controversées telles que Harvey Weinstein.

« J’ai mal à ma mairie ! C’est un drame pour la ville d’Evian ; Dans la même promotion ils ont décoré Agnès Buzyn alors mise en examen pour mise en danger de la vie d’autrui par la Cour de Justice Européenne (qui juge les ministres en exercice NDLR)… mais quels méfaits a bien pu commettre “Josi” pour qu’on la décore indignement de la sorte ? Dans tous les cas, je refuse d’être mêlée à ça, si elle l’accepte, qu’elle se débrouille ! », cingle Corine, une autre employée de mairie.

Jean D se sent frustré

C’est finalement une ex-star Thononaise, un certain Jean D, qui est venue nous livrer son sentiment : « Je suis écœuré ! J’ai tout donné pendant des dizaines d’années, une crasse par-ci, un coup-bas par là… jamais on ne m’a filé cette foutue légion, et pourtant ma femme m’inscrivait tous les ans ! L’autre elle touche 2 mots sur l’eau et la biodiversité, elle balance 3 boites de pâtes à cul Bio chez 4 commerçants et on lui file le Graal ! Monde de merde. » 

Le train de ces injures roule probablement sur le rail de l’indifférence de l’élue éviannaise mais voilà qui pourrait relancer le débat : la Légion d’honneur est-elle une décoration honorifique pour ceux qui font avancer l’Etat ou au contraire une greffe d’honneur pour ceux qui n’en ont pas ?

Élise Culet


LIRE AUSSI : De la Légion d’honneur au déshonneur, par nos confrère de Ouest-France

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.