La RATP annonce les dates des grèves 2022 dans les transports publics thononais

C’est la RATP qui a raflé le marché des transports urbains sur l’Agglo de Thonon. Problème : l’émanation de la régie des transports parisiens doit transposer le modèle de la capitale dans le Chablais.


On connait le nouveau prestataire qui va gérer les transports publics dans l’agglomération de Thonon. C’est la RATP qui a été choisie par les élus à l’issue de l’appel d’offres.

Dans les prochaines semaines, c’est donc une émanation de la célèbre Régie autonome des transports parisiens qui sera aux commandes des bus de la ville de Thonon et des communes alentours.

Le challenge est immense : proposer aux chablaisiens un service à la hauteur de ce qu’il est dans la capitale.

Le vrai défi est de transposer notre modèle en province“, explique un responsable. “Pour commencer, nous allons rebaptiser toutes les lignes compliquées qui traversent la ville et où se mêlent différentes populations en ‘ligne 13’ et les usagers pourront ici aussi s’en servir comme excuse pour arriver en retard

La ligne 13 (également surnommée “ligne de l’enfer” par les habitués) qui relie les banlieues nord et sud de Paris en passant par le centre est en effet la plus anxiogène et saturée du réseau de la RATP.

Ensuite, nous organiserons un vaste casting pour que des musiciens médiocres viennent gueuler pendant les trajets et que des enfants estropiés demandent des pièces aux voyageurs avec des yeux de faons malades“, poursuit le technicien en charge de la transition.

Planning de grève

Mais alors que les syndicats de cheminots ont annoncé des mouvements de grèves pour les fêtes, le nouveau prestataire des transports collectifs routiers a aussi souhaité se mettre au diapason sur ce point.

C’est un gros point du modèle, admettent les responsables, il faut que la suspension du trafic soit à la hauteur de la capitale“.

Mais pour que la population puisse avoir le temps de s’acclimater au changement, la RATP va annoncer un planning. “À Paris, on découvre le jour-même quand il y a une grève et que sa ligne est hors service mais on a bien compris que la proximité de la Suisse demande un temps d’adaptation donc on va y aller par étapes“.

La RATP est en effet également partie prenante des transports publics genevois et avait dû là aussi adapter son modèle.

Le programme est donc bien huilé mais pour l’heure, la guerre est déclarée par les anciens délégataires, qui font un recours au tribunal pour tenter de faire annuler la décision, tandis que des usagers regrettent déjà la qualité du service en reprochant de prioriser l’autoroute.


LIRE AUSSI : Nos confrères du Dauphiné se demandent s’il y a un pilote dans l’Agglo (et on adore la réf)

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.