Duvocelle souhaite incarner la candidature de tout le monde

L’élu de l’opposition s’est encarté dans tous les partis possible pour candidater à la candidature en vue des élections cantonales.

Quentin Duvocelle est candidat. Mais il ne sait juste pas encore pour quel parti. « Je souhaite rassembler, je ne suis pas difficile, j’irai pour qui veut de moi », explique celui qui s’est fait élire à Thonon avec Franck Dalibard.

Récemment, sa demande d’adhésion chez les Verts a finalement été écartée. « On a failli se faire avoir mais on est pas con », glisse un chef de section. Duvocelle a donc déposé un formulaire pour une investiture LREM (qui avait déjà été refusée à son ami Franck lors des municipales) et une demande d’adhésion LR, PS et Debout la France. Mais il aurait également approché Les Insoumis, pour devenir le candidat anti-système, et a commencé à taper sur les étrangers pour opérer un rapprochement avec le RN. « Je n’exclue pas de faire tomber le capitalisme si NPA m’accorde sa confiance », aurait-il confié à son entourage.

Mais reste le MoDem et l’UDI, au centre de l’échiquier. « Je peux devenir démocrate et indépendant sans problème », déclare l’intéressé, qui n’exclue pas de monter son propre parti, dont les statuts seraient prêts. Un groupe politique qui s’appellerait « On aime Francky », siglé OAF.

Le message est passé. On pense que Dalibard est en train de monter son équipe. Mais on n’est pas sûr. Mais il y a des chances que oui. Mais on sait pas s’il réussira à aller jusqu’au bout.

LIRE AUSSI : les pronostics du Dauphiné sur les prochaines élections

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.