Pour maintenir les coûts de l’énergie, Thonon Agglo demande son annexion à la Fédération de Russie

Face à l'augmentation du prix de l'énergie, la capitale du Chablais va demander à être annexée à un producteur de pétrole. 

Économies de chauffage, télétravail, réduction de la flotte de véhicules de fonction… Les collectivités planchent sur la traque des coûts, pour réduire leur facture énergétique. Tout comme le gouvernement, alors que la sobriété énergétique ne sonne plus comme un choix politique, mais bien une nécessité pour les collectivités territoriales, nombre d’entre elles ont indiqué ces dernières semaines des plans d’économies d’énergie et préparent activement leurs plans de sobriété. Face à la hausse du prix de l’électricité qui pourrait quintupler pour certaines d’entre elles, la décision de restreindre les dépenses est devenue essentielle et impérieuse.

Objectif : trouver de meilleurs tarifs pour l’énergie 

Le maire de Thonon, Christophe Arminjon, souligne l’urgence qui s’impose à la capitale du Chablais : « On est au-delà de la sobriété énergétique, là, il faut carrément changer de braquet sur les bâtiments publics. Tous les maires de l’agglo sont très inquiets de la crise énergétique à venir, qui s’ajoute à l’inflation. Les budgets doivent être à l’équilibre avec des dépenses de fonctionnement supplémentaires, des impôts supprimés et les rabattements de crédits de l’État… aussi ai-je décidé de proposer à Vladimir Poutine d’annexer Thonon Agglo afin de bénéficier de leurs tarifs avantageux sur le gaz et le pétrole ! »

En effet Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, connaît bien notre région. Alina Kabaeva, une de ses maîtresses, serait dans un chalet très privé et très sécurisé quelque part en Suisse. « Alors que la Russie s’effondre à cause des sanctions, Thonon est l’endroit idéal où Vladimir pourrait retrouver Alina, au chaud », souligne nonchalamment Christophe, prêt à tout pour traquer les coûts énergétiques et ainsi faire baisser la facture.

Territoire fédéral

« Les régions de Donetsk, Louhansk, Kherson et Zaporijia sont acceptées au sein de la Fédération de Russie, en conformité avec la Constitution de la Fédération de Russie… pourquoi pas l’agglo de Thonon ? », rétorque le premier édile de la Ville de Thonon.

« Nous n’allons pas pouvoir continuer à baisser le thermostat indéfiniment ! », lance rageur Christophe. « On ne peut pas faire n’importe quoi. Il faut prendre garde aux agents et aux enfants qui sont dans les écoles et faire attention à ne pas perdre de service public. Par ailleurs, baisser la température dans les bureaux où les agents sont statiques, ce n’est pas la même chose que dans des services techniques », insiste Christophe raillant les employeurs qui distribuent des pulls à leurs agents. « C’est de la santé au travail, dont il s’agit, pas de confort. Le fait de travailler dans une atmosphère plus froide peut notamment aggraver les maladies chroniques…le plus simple est donc de demander le rattachement de Thonon agglo à la fédération de Russie ! »

Le sujet de ce rattachement serait au menu d’un prochain conseil communautaire de l’agglomération de Thonon. Il ne reste plus qu’à organiser à la hâte un référendum d’annexion ! Mais pour ça, 1860 a démontré qu’on savait faire…

La Messagère Libérée est un journal associatif qui est gratuit mais qui a de nombreux frais pour exister. On a donc besoin du soutien de nos lecteurs pour continuer à vous proposer du contenu de qualité : partagez nos articles, parlez de nous et contribuez à notre action par un don, ponctuel ou régulier !

Même 1€ ça nous aidera grandement. Merci !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.