Des chercheurs de l’EPFL auraient découvert comment résilier son abonnement au Dauphiné

Après des années de travail, un groupe de chercheurs aurait trouvé le moyen de mettre fin à un abonnement au journal local

4 ans et 16 bourses d’études. C’est ce qui aura été nécessaire à ce groupe d’étudiants de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) pour parvenir à des premiers résultats concluants.

Résilier son abonnement au quotidien local semblerait pouvoir bientôt devenir réel.

Un problème soulevé par une grand-mère

Ce petit groupe de chercheurs en physique cantique (c’est comme la physique quantique mais en chantant des louanges à dieu) avait mis un point d’honneur à ces études depuis que la grand-mère de l’un des étudiants le harcelait chaque jour pour mettre fin à son abonnement au quotidien local.

« J’avais pas le temps de l’ouvrir qu’il y en avait déjà un nouveau », nous confie l’intéressée. « Je préfère prendre le thé avec mes copines plutôt que de savoir combien de gens sont morts ou bien qu’un dauphin s’est chopé un coup de soleil ou encore qui a roupillé dans un transat. Et de toute manière j’ai passé l’âge de me prendre en photo avec la bouche en cul de poule pour le publier sur amtramgram. »

Et compte tenu des problèmes récurrents de distribution du courrier sur le secteur de Thonon (qu’elle a découvert justement en lisant le Dauphiné), elle ne voit plus l’intérêt de recevoir vendredi le journal du mercredi.

L’octogénaire essaie donc de résilier son abonnement. « Ça me coûte plus cher que Canal+ et c’est plus dépriment », ajoute-t-elle.

Mais pas moyen. Elle ne trouve aucune indication sur comment faire pour ne plus recevoir le quotidien et par téléphone personne ne s’avère enclin à la clarté. Elle demande donc à son petit-fils de se saisir de l’affaire. « Il m’a toujours tout réparé le gamin, il doit savoir trouver une solution à ça. »

Le môme en question s’y casse les dents aussi et monte une équipe pour en faire un projet d’étude.

Objectif : annuler son pass premium en moins de 96 heures

« On s’est aperçu qu’il y avait un vrai problème d’existentialisme de la fonction », commente Jordan Lemou, le fameux petit-fils en charge de l’étude. « Mais finalement, on a compris que c’était sous nos yeux depuis le début. » Le code de la consommation.

Les chercheurs ont ainsi découvert qu’en adressant un courrier recommandé avec accusé de réception au service client du journal, l’abonnement prenait fin.

Incroyable. La science a encore tant de chose à nous faire découvrir.

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.