Le CERN bosse sur les accidents de rectum

La science se met au service des accidents de la vie.

Le CERN, centre national de recherche nucléaire, ne travaille pas que sur les accélérateurs de particules pour repousser les limites de la connaissance humaine. 

Le bureau Ambroise n’a qu’une mission : trouver, comprendre et solutionner les accidents de la vie.

La première équipe a été créée en 1957 à la fin de la soirée d’inauguration du premier accélérateur, le Synchro-Cyclotron (SC) à protons. Felix Bloch, premier directeur général du CERN de 1954 à 1955 et Max Petitpierre, alors conseiller fédéral de la Confédération helvétique, attrapent un chat, montent sur le toit du CERN, laissent tomber le chat pour savoir s’il est vrai qu’ils retombent toujours sur leurs pattes.

Le chat tombe, le résultat ne s’est pas fait attendre, il a touché le sol sur le dos en mode tapis. Conclusion : on peut dire que c’est une légende.

Le lendemain matin, alors que Félix beurre sa biscotte, Max lui propose de faire le test de la biscotte, à savoir tombera-t-elle du côté beurré ou confiture. Felix ne laisse pas passer l’occasion, il propose même de faire 10 essais. Le premier directeur du CERN aime se beurrer la biscotte.

Le test se solde par une égalité

Suite à ces expériences, l’équipe Ambroise est créée, et elle est toujours aujourd’hui en activité. C’est notamment grâce à Claude François que l’équipe Ambroise a déconseillé la présence d’une prise de courant à proximité d’une baignoire, douche, bidet et WC.

Pour dire que ce n’est pas une bonne idée de descendre du métro alors qu’il roule, ils ont par exemple dessiné un petit lapin à coller sur la porte qui dit quand c’est bien d’ouvrir la porte.

Actuellement il se dit que le bureau Ambroise travaille sur comment éviter aux nudistes de se retrouver avec des objets bloqués dans leurs fondements.

Le dernier en date, un sujet de The Queen Elizabeth, collectionneur nudiste d’armes de guerre qui en nettoyant sa collection a glissé et a dû se rendre ensuite aux urgences un obus dans le rectum.

En arrivant aux urgences la réceptionniste aurait crié ”alerte terroriste, suppôt de la mort”

Après enquête auprès du personnel hospitalier, on nous a informé que c’est un vrai problème ce genre d’accident domestique chez les nudistes.

En colposcopie, le personnel que nous avons interrogé nous a indiqué un autre accident : un patient (bien en apparence) avec lettre du médecin, radiographie qui montre un cierge de 15/20cm cassé dans les intestins avec les allumettes et le chandelier.

Comme quoi le bureau Ambroise du CERN a du boulot pour encore longtemps.

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.