Thonon : le théâtre Novarina va être transformé en théâtre

Après des années d’élitisme, le théâtre Maurice-Novarina à Thonon va être transformé en salle de spectacle.

Alors que plus personne ne comprenait à quoi servait la Maison des Arts à force d’annuler ses spectacles qui ne s’adressent de toute façon jamais aux moins de 60 ans, un projet promet de rendre le lieu accessible à la populace.

La nouvelle saison, vue par Thonon-Comics

« L’idée est révolutionnaire, commente l’adjointe à la culture. On va mettre à la disposition des gens l’art ancestral du spectacle, ça va les changer du foot. »

L’espace, qui accueillait jusque là d’étranges rassemblements des notables septuagénaires de Thonon venus regarder des gesticulations proposées par des troubadours, va donc connaître une petite révolution.

Le lieu pourra accueillir des petites formes, pour des spectacles jeune public, mais aussi des conférences, des résidences d’artistes, des répétitions. La salle pourra même être mise à la disposition du théâtre amateur. « Je ne sais pas si cela a déjà été expérimenté ailleurs dans le monde mais ça va révolutionner la société, rendez-vous compte, faire de la culture à destination de toute la population, c’est du jamais vu à Thonon », souligne Jean-Marc Brechotte, adjoint en charge du commerce, artisanat, emploi et revitalisation du centre-ville. 

Facilités de paiement pour moins dilapider son PEL

« Par contre attention, prévient Thierry Macia, le directeur, pas question de précariser la culture pour autant : l’accès à ces représentations restera soumis au paiement d’un billet à 60€ par personne, comme cela a toujours été chez nous, par souci de qualité. »

Mais des facilités de paiement sont prévues pour encourager les pauvres à aller découvrir Kafka, Goethe ou Alfred de Musset. Le paiement en espèces encaissées sous quinzaine ou le paiement en une fois sont des pistes envisagées. Des promotions telles qu’une place achetée, la seconde au même prix, seront également mises en place. 

En effet, le modèle économique de la Maison des Arts ne changera pas pour autant et la structure restera entièrement associative, pour continuer à ponctionner l’intégralité des subventions culturelles. « Ne croyez pas que ce sont les centaines de milliers d’euros d’argent public et nos petits arrangements avec les collectivités qui maintiennent le navire à flot, il faut bien payer nos dizaines de salariés. Même si on a touché le chômage partiel tout en faisant bosser nos petits intermittents, ça n’a pas suffit pour atteindre nos objectifs de rentabilité, on dépasse à peine notre point mort de solvabilité car le rendement de nos actifs n’est pas aussi élevé qu’attendu », conclut le patron de l’entr…heu, non, pardon, de l’association.

Refonte de l’espace prévu pour la saison 2039-2040.

LIRE AUSSI : la vraie transformation dans les colonnes du Dauphiné

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.