La vache Myssi a été élue boille d’or 2021 pour la 7e année consécutive

Myssi est a nouveau récompensée par le prestigieux prix de la Boille d’or. C’est la septième fois qu’elle est sacrée.

Dans le Chablais nous avons nos championnes et tout particulièrement Myssi.

Myssi n’est pas une vache comme les autres, dernière descendante de la Noiraude dont la lignée a été décimée par le Jacob, le Croswell Jacob. Une vraie survivante, il faut savoir que petite, Myssi a été contaminée par des champignons radioactifs. Son éleveur l’a soignée et depuis sa production de lait a toujours été riche, crémeuse et en constante augmentation.

Un palmarès mérité

Missy a gagné son 1er titre en étant la première vache à produire du lait tout en faisant du roller.

Le 2nd après un régime à base de fève de cacao, son lait allait directement dans des bouteilles de Cacolac.

Pour le 3ème, après une année dans des champs de lavande, son lait a été élu produit de l’année en cosmétique.

En manque d’inspiration pour le 4ème trophée retour à la fève de cacao associé à une activité de trampoline, le résultat a été un double succès. Tout d’abord le boille d’or et ensuite homologation par le Guinness Book pour le plus grand Milk-Shake au chocolat du monde.

Son 5ème trophée, a été acquis après un régime à base de carottes. Ainsi son lait a produit la  première Mimolette sans colorant, un moment unique.

En raison de la pandémie, il n’y a pas eu de compétition pour son 6ème titre.

Heureusement pour Myssi car sa principale concurrente, une polonaise grise de Suisse a descendu la Vistule en Paddle. À la place Myssi a gardé son titre et a eu un petit veau, un vrai délice.

Exploit unique cette année

Enfin cette année le titre a été gagné grâce à un exploit unique en son genre. Dans le futur, il sera très compliqué de faire mieux que Myssi pour gagner la Boille d’Or.

L’année de Myssi a été longuement perturbée par la rééducation de son périnée, elle est arrivée en outsider dans le tableau final de la compétition. Sa victoire dédiée à Mpapé, son délicieux petit Veau parti trop vite, est indiscutable, après plusieurs tests anti-dopage le jury a voté pour Myssi et sa Feta au bon lait de brebis.

Que nous réserve Myssi pour l’année prochaine ?


LIRE AUSSI : La plus belle Abondance de l’année.

RAPPEL : Ceci est une satire, les propos sont principalement fictifs

Devenez l’un de nos auteurs !

La Messagère est un journal parodicohumoristique collaboratif et ouvert à tous. Si vous aimez écrire des blagues qui ont un fond de vrai, jetez un oeil à notre charte éditoriale et proposez-nous vos articles !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.